GPIO GLRR : Ecu du Grand Prieuré Indépendant d'Occitanie

Grand Prieuré Indépendant d'Occitanie

Grande Loge des Loges Réunies

La Composition du Grand Prieuré Indépendant d’Occitanie

Le Grand Prieuré Indépendant d’Occitanie est représenté en France par le Grand Chapitre et sa Grande Loge des Loges Réunies.

GPIO GLLR : Ecu du Grand Prieuré Indépendant d'Occitanie
GPIO GLLR : Logotype de la Grande Loge des Loges Réunies
Ecu du Grand Prieuré Indépendant d’Occitanie
Logotype de la Grande Loge des Loges Réunies

Tout membre du Grand Prieuré Indépendant d’Occitanie doit être de réputation parfaite, loyal et discret, doit cultiver l’amour de la patrie et considérer le travail comme le devoir primordial de l’être humain en l’honorant sous toutes ses formes. Par son comportement sage et digne il concourt au rayonnement du Grand Prieuré Indépendant d’Occitanie dans le respect du secret maçonnique et au rayonnement de la Franc-maçonnerie Universelle.

Etre franc-maçon au sein du Grand Prieuré Indépendant d’Occitanie, c’est :
  • C'est être libre et avoir une foi inébranlable en la justice et en la liberté.
  • C'est travailler avec des règles et des statuts compatibles avec la religion chrétienne, chaque Sœur et chaque Frère devant se réaliser dans sa foi.
  • C’est être membre d’un ordre chrétien qui n’a pas une démarche d'église ni n’est inféodé à une église.
  • C’est travailler dans une véritable fraternité initiatique qui a pour fondement traditionnel la croyance en un Dieu Créateur.
  • C’est travailler, dans ses Loges, des sujets ayant trait aux rituels, au symbolisme ou à la symbolique. C’est écouter des travaux présentés par chacun. C’est apporter son avis sans remettre en question le travail de l’autre.
  • C’est se réunir une à deux fois par mois dans des temples loués à des associations ou obédiences maçonniques.
  • C’est avancer spirituellement par étapes successives et par la pratique des rites, dans un lent cheminement d’initiation. C’est puiser dans les symboles de la tradition.
  • C’est chercher à atteindre la lumière intérieure qui habite chacun.
  • C’est comprendre qu’il n’y a pas de vérité révélée autre que celle propre à chacun. C’est écouter et comprendre la vérité de l’autre.
  • C’est aimer l’autre pour ce qu’il est.
  • C’est ne pas attendre d’enseignement, de communication de maitre à élève, de livre à lire. C’est ne pas attendre de secret particulier.
  • C’est attendre son propre chemin intérieur. C’est pouvoir le tracer seul au milieu des Sœurs et des Frères. C’est y être soutenu par eux.
  • C’est vivre une franc-maçonnerie de l’intérieur, dans son intériorité, étant réunis et unis à d’autres Sœurs et Frères dans un temple. Ce n’est pas un spectacle, ce sont des cérémonies.
  • C’est comprendre que souvent les idées ne sont que des images, des ombres des substitutions temporaires à une réalité supérieure qui leur est sous-jacente.
  • C’est découvrir, cachés dans les replis de son cœur, des secrets authentiques, une existence intime, un moi profond.
  • C’est s’éveiller à cette prise de conscience de ses hautes facultés spirituelles enfouies.
  • Etre franc-maçon au sein du Grand Prieuré Indépendant d’Occitanie, c’est être des femmes et des hommes libres aux seins de Loges libres travaillant dans un Ordre, le Grand Prieuré Indépendant d’Occitanie, qui est un organe administratif au service des Loges et des Sœurs et des Frères.
  • C’est enfin être des gens discrets mais sans secret.
Le Grand Prieuré Indépendant d'Occitanie se compose :
  • D’un Grand Chapitre qui comprend 9 Grands Dignitaires.
  • D’un Chapitre qui comprend les Ecuyers-Novices et les Chevaliers Bienfaisants de la Cité Sainte pour le Rite Ecossais Rectifié et les Novices et les Chevaliers du Temple pour le Rite de Stricte Observance.
  • D’une Grande Loge des Loges Réunies qui régit les quatre premiers grades du Rite Ecossais Rectifié et du Rite de Stricte Observance à savoir les grades d’Apprenti, de Compagnon, de Maître et de Maître-Ecossais de Saint-André pour le Rite Ecossais Rectifié et les grades d’Apprenti, de Compagnon, de Maître et de Maître-Ecossais pour le Rite de Stricte Observance.

Le Grand Prieuré Indépendant d’Occitanie gère une Loge Chapitrale de Recherche et d’Instruction des Rites Ecossais Rectifié et de Stricte Observance.

Grand Prieuré Indépendant d'Occitanie
Grand Chapitre
Grand Maître National
Loge Chapitrale de Recherche et d'Instruction
Grand Maître Adjoint
Rite Ecossais Rectifié
Grand Maître Adjoint
Rite de Stricte Observance
Chevalier Bienfaisant de la Cité Sainte Chevalier du Temple
Ecuyer-Novice Novice
Grande Loge des Loges Réunies
Maître Ecossais de Saint André Maître Ecossais
Maître Maître
Compagnon Compagnon
Apprenti Apprenti
Association Grand Prieuré Indépendant d’Occitanie

Les quatre premiers grades de la maçonnerie universelle donnent droit à la plénitude des droits maçonniques à savoir : Apprenti, Compagnon, Maître et Maître-Ecossais.

Les rites pratiqués au sein du G.P.I.O. et de la G.L.L.R.

Le Grand Prieuré Indépendant d’Occitanie pratique deux rites dits rectifiés, à savoir le Rite de Stricte Observance et le Rite Ecossais Rectifié. Les rituels utilisés à tous les grades du Rite de Stricte Observance sont ceux des rituels de Stricte Observance revêtus du sceau du Grand Chapitre avec leurs tableaux, tapis de Loge et tables de travail. Les rituels utilisés à tous les grades du Rite Ecossais Rectifié sont ceux du Régime Ecossais Rectifié de Jean-Baptiste Willermoz revêtus du sceau du Grand Chapitre Général avec ses tableaux et tapis.

Les rituels de référence
  • Pour le Rite Ecossais Rectifié :
    • Au sixième grade : le rituel d'armement des Chevaliers Bienfaisants de la Cité Sainte.
    • Au cinquième grade : le rituel de Vestition des Ecuyers-Novices tels qu'ils résultent des manuscrits 5920 de 1784 et 1790 ainsi que le manuscrit 5923 comportant les rituels authentifiés par la main de Jean-Baptiste Willermoz en 1808.
    • Au quatrième grade : le rituel de Maître-Ecossais de Saint-André tiré du manuscrit 5922/2 de la Bibliothèque de la ville de Lyon.
    • Aux trois premiers grades les rituels rédigés en convent général en 1782 et plus particulièrement la version communiquée par Jean-Baptiste Willermoz à la Triple Union de Marseille en 1802.

  • Pour le Rite de Stricte Observance :
    • Les rituels adoptés lors du Convent d’Altenberg en 1764 sont applicables dans leur ensemble au sein du Grand Prieuré Indépendant d’Occitanie.

Tous les rituels et actes de la Stricte Observance utilisé au sein du Grand Prieuré Indépendant d’Occitanie appartiennent à la branche séculière de l'ordre historique. A quelques exceptions près, ils sont en allemand alors que les rituels et les écrits de l'ordre historique sont généralement en latin. Dans cette version de 1764, seuls les noms des chevaliers, les titres des supérieurs, les proverbes, les titres et les ordonnances sont écrits en latin.

Les rituels de cette version forment un corpus complet et prêt à travailler et sont donc adoptés lors du convent d’Altenberg de 1764. Toutefois leur conception est certainement plus ancienne. Il semble que ceux des quatre premiers grades proviennent de France, tandis que les autres sont probablement rédigés de mémoire puisant dans des rituels déjà expérimentés. La plupart de tous ces textes sont des rassemblements d’écrits de plusieurs auteurs, des Frères distingués des premiers jours de l’ordre historique.

La version française des rituels de Stricte Observance, utilisée au sein des Loges de la Grande Loge des Loges Réunies et des Chapitres du Grand Prieuré Indépendant d’Occitanie, date de 2018, année de leur redécouverte aux Archives de Copenhague. Cette version est le résultat d’un travail d’une traductrice officielle Allemand - Français. Dans le but principal d’être au plus juste de l’esprit du convent d’Altenberg où ils ont été adoptés, cette traductrice n’est pas franc-maçonne.

Source : Rituale des Hohen Ordens vom heiligen Tempel zu Jerusalem auch Strikte Observanz genannt (1764) de Klaus Feddersen. Voir l'introduction de cet ouvrage, qui est une référence importante pour toutes recheches sur le Rite de Stricte Observance dans le menu Bibliothèque puis ouvrages en allemand.

Une association légale

Le Grand Prieuré Indépendant d'Occitanie est placé sous l’autorité légale de l’association Grand Prieuré Indépendant d’Occitanie dont les statuts ont été déposés depuis le 11 janvier 2016 en Préfecture de Niort (79).

L’adhésion au Grand Prieuré Indépendant d’Occitanie entraîne l’adhésion à l’association Grand Prieuré Indépendant d’Occitanie et la démission de l’un entraîne la démission de l’autre.

L’association Grand Prieuré Indépendant d’Occitanie gère les biens matériels de l’Ordre ; les capitations, bénéfices et autres dotations lui sont dévolus, ainsi que les aumônes destinées aux Sœurs et aux Frères malheureux et aux indigents.


Selon l’article 1 de la loi du premier juillet 1901, L'association est la convention par laquelle deux ou plusieurs personnes mettent en commun, d'une façon permanente, leurs connaissances ou leur activité dans un but autre que de partager des bénéfices.

Le mot même association tire son origine du latin savant socius signifiant « compagnon » (peut-être à l’origine, « compagnon de guerre ») allié. De socius proviennent : Socialis : « qui concerne les allés » puis « fait pour la société, sociable. » Societas -atis : « compagnie association alliance. » Sociabilis : « qui peut être uni. » puis associatio : « association. »

Le Dictionnaire Universel François et Latin de 1732 précise lui : Association : Traité de société, par lequel deux ou plusieurs personnes se joignent ensemble, ou pour se secourir mutuellement, ou pour agir en commun, ou pour vivre plus commodément. Societas. La plus étroite des associations est celle qui se fait par le lien du mariage. Il y a une association entre ces deux compagnies, entre ces deux marchands. L’association se contracte par un consentement tout pur.

Ainsi, nous pourrions peut-être simplement dire, dans l’esprit du Grand Prieuré Indépendant d’Occitanie, que l’association est la formalisation d’être ensemble ; d’être ensemble pour partager ; partager quelques travaux sur la connaissance d’une réalisation spirituelle, puisque ceci est l’objet même de l’association Grand Prieuré Indépendant d’Occitanie.

Dictionnaire étymologique du Français de Jacqueline Picoche, Le Robert, 1992 pour la première édition.
Dictionnaire universel françois et latin : contenant la signification et la définition... des mots de l'une et de l'autre langue... la description de toutes les choses naturelles... l'explication de tout ce que renferment les sciences et les arts.... Tome 1, A-Colytea, J.-M. Gandouin (Paris), 1732, accessible sur Gallica le site de la BNF.